Les féministes partent à l’assaut de l’Europe

Posté le 14 avril 2014

C’est officiel ! Les féministes se lancent dans la bataille électorale. A l’image d’autres pays comme la Suède, elles ont décidé de lancer leurs propres listes électorales pour les élections européennes de mai. Féministes pour une Europe Solidaire (FPES), mouvement intergénérationnel regroupant des féministes historiques comme Martine Storti, du Mouvement de Libération des Femmes mais aussi les plus jeunes générations du mouvement, sera présent en Île de France et au moins dans cinq régions. Ce mouvement veut proposer une autre Europe, plus solidaire.

Charte Européenne des droits fondamentaux

Au programme : l’inscription des droits à la contraception et à l’avortement dans la Charte Européenne des droits fondamentaux ou encore la défense d’une Europe qui garantisse l’emploi décent, le salaire égal pour travail égal à travers la mise en place d’un cadre européen de protection contre le développement des salariés pauvres. Lutter contre l’austérité budgétaire développée par la plupart des gouvernements européens est aussi une mesure forte apportée par FPES. L’anthropologue Françoise Héritier préside déjà le comité de soutien aux côtés de Michelle Perrot ou encore Christian Baudelot.

Caroline De Haas sera tête de liste en Île de France. La présidente de l’AEMF, Florence Lhote, conduira la liste dans la circonscription Grand Est.

Plus de détails : feministespouruneeuropesolidaire.wordpress.com

 

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire