• Accueil
  • > Articles écrits par l'AEMF
  • > Pourquoi faut-il impérativement que le seul centre d’hébergement d’urgence du Samusocial de Paris dédié aux femmes reste ouvert ?
Pourquoi faut-il impérativement que le seul centre d’hébergement d’urgence du Samusocial de Paris dédié aux femmes reste ouvert ?

Posté le 31 mai 2012

 » En 2011, 4086 femmes sans abri isolées ont appelé au moins une fois le 115 de Paris. Nous avons rencontré 601 femmes au moins une fois dans la rue. 16 082 nuitées ont été attribuées à des femmes en Centre d’Hébergement d’Urgence. Les femmes isolées en situation de grande précarité accueillies au Samusocial de Paris sont désocialisées, en rupture de lien avec leur famille et leurs proches, et souvent victimes d’agressions. Sans la volonté de tous, le seul Centre d’Hébergement d’Urgence de 52 places dédié aux femmes doit fermer définitivement le 31 mai 2012. Prenez quelques minutes pour revoir le film. Partagez-le. Et par votre soutien, aidez-nous à convaincre nos interlocuteurs de garder le centre ouvert. »

Chaque visionnage de la vidéo sera comptabilisé et envoyé au gouvernement. www.cauchemardefemme.fr

Pourquoi faut-il impérativement que le seul centre d’hébergement d’urgence du Samusocial de Paris dédié aux femmes reste ouvert ? dans Articles écrits par l'AEMF 562882_377236175656248_266177316762135_1118956_1577735180_n

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire