• Accueil
  • > Archives pour November 2010

Archives

Archive pour November 2010

Quel message se cache derrière cette chanson ?

Parfois quand on entend une chanson par hasard à la radio, on peut s’arrêter pour mieux écouter et être saisi, surpris et conquis ! …

Voici le clip de l’admirablement bien ficelée “Ma jolie” d’Abd Al Malik.

YouTube Preview Image



Jeunes mamans, aux fourneaux … ou à la cuisine équipée !

L’imagerie traditionnelle de la séparation des rôles au sein du cercle familial – la maman à la maison, le papa au travail – a la cuirasse dure ! Pour preuve !

En feuilletant ce matin un livre destiné à la cuisine pour bébé – cadeau destiné à une amie qui vient d’avoir son deuxième enfant – voici ce que je lis : « La naissance d’un enfant est souvent l’occasion pour la maman de se mettre à la cuisine et de préparer de bons petits plats pour toute la famille ». Première constatation : ce livre a été écrit par un homme passionné de cuisine… Et il s’adresse seulement aux femmes ? C’est pour le moins surprenant. Intriguée, je  poursuis ma lecture.

Mon intuition se confirme. Dans la préface, l’auteur de l’ouvrage affirme : « J’écris ce livre pour mes enfants […], mais aussi pour les jeunes mamans qui ont l’envie, ou le même souci que moi de donner à son (sic !) enfant le meilleur des fruits, légumes », etc. Ce qui paraissait au premier abord comme un ouvrage « moderne » – il date de 2008 – s’avère être un nid à clichés. De petites remarques qui, l’air de rien dans cet ouvrage par ailleurs fort intéressant, noyées dans un flux d’informations pratiques, remettent les femmes à leur place, c’est-à-dire… derrière les fourneaux – ou dans une cuisine tout équipée, si l’on veut rester « moderne ». Et si elles sont « jeunes », c’est encore mieux ! Ben oui, les mamans « vieilles », ça n’existe pas ! Je suis trop dure ? Attendez…

« Le plus gai, c’est l’heure du marché, presque tous les jours, ‘pour ne manger que du frais’, dit Maman ». Plus loin, on lit encore : « … on goûte les choses que les marchands donnent, au bébé et à sa Maman (à Papa aussi, le dimanche) ». Et là, on tape en plein dans le mille ! Bon sang mais c’est bien sûr ! Le père n’est là que le dimanche  - car il a travaillé toute la semaine – et la maman, elle, est toujours là, et elle va au marché tous les jours puisqu’évidemment, elle ne travaille pas…  C’est ainsi que vivent la majorité des familles de nos jours, on n’en a jamais douté !

Je précise que ce livre s’adresse aux enfants de 6 mois et plus. Donc non, il ne s’adresse pas uniquement aux tout petits… Et peut être utilisé pour les enfants d’un an et plus. Car maman sera toujours à la maison !

Trêve de plaisanteries ! Il aurait été plus judicieux de présenter cet ouvrage comme une aide aux familles forcées de jongler entre vie de famille et travail, non ?

Je le répète, loin de moi l’idée de critiquer ce livre probablement passionnant. Mais à la lecture de ces quelques remarques présentées comme des évidences,  mon sang n’a fait qu’un tour.

Ma réaction paraîtra peut-être exagérée pour certains mais  l’œil averti, lui, remarquera que notre monde entretient, parfois par trois phrases jetées au hasard dans un livre, les éternels clichés et une vision très arrêtée de la « normalité ».

                                     Aude D., sympathisante de l’AEMF.



12