« Mon concubin m’a tapée plus que d’habitude »

Posté le 17 March 2010

Depuis dix-sept ans, Eléonore Mercier est « écoutante » : salariée d’une association, elle répond au téléphone à des femmes qui appellent pour violences conjugales. Elle a noté scrupuleusement chaque première phrase prononcée à chaque appel.

« J’ai découvert combien elles contenaient à elles seules des vies tout entières » dit-elle de ses entames de conversation. P.O.L. publie son premier livre (à paraître le 11 mars 2010), « Je suis complètement battue ». Un étrange objet qui rassemble 1653 de ces premières phrases.

En voici un extrait.

« Je suis complètement battue

Mon père est violent avec toute la famille

C’est pour ma voisine qui ne veut pas se manifester avec trois enfants qui meurent de faim

Je me suis remariée avec mon mari parce que je l’aimais

C’est pour une femme qui est terriblement paniquée à mes côtés

Mon mari me tape, je suis enceinte et j’ai déjà perdu le premier sûrement à cause de lui

Mon mari menace de nous tuer moi et les enfants

Je suis infirmière, j’appelle pour un cas qui va se terminer en crime sous peu

Mon mari est violent et armé, j’ai peur pour ma vie

Je souffre depuis des années

Je vous appelle parce que mon concubin m’a tapée plus que d’habitude

C’est pour ma sœur qui travaille dans la société de son mari et n’a pas le droit de téléphoner

C’est pour une amie qui reçoit des coups gratuits

J’ai un mari qui n’aime pas la société

Je voudrais partir loin

Je vis avec mon mari et sa mère, ils veulent tous les deux que je parte

Je ne sais pas ce que ça va donner, j’ai honte de ce que je vis

Mon mari m’a fait signer un papier pour être placée

J’emploie une personne qui ne vient pas depuis deux jours

J’en suis réduite à vous appeler mais je ne crois plus en rien

Je suis à l’hôpital, j’ai voulu me suicider

Mon mari m’a battue hier soir devant mes parents

Ma fille est mariée depuis 10 ans et battue depuis 10 ans

On vient de s’apercevoir qu’une collègue est battue par son mari

J’ai divorcé de mon mari qui me battait, il me harcèle pour revenir

J’ai trouvé un logement mais j’ai peur qu’il vienne me faire la peau

J’aurais voulu savoir ce que vous pouvez me proposer pour vivre sans violences

Mon conjoint est quelqu’un qui me tape

Je voudrais savoir par quel biais je pourrais réintégrer le domicile

Ma sœur ne peut plus rester chez elle, son mari la bat et lui coupe les vivres

J’ai des problèmes avec mon mari mais j’hésite toujours

Je vis avec un homme méchant

J’ai l’impression que je suis en train de mourir, avant j’étais gaie

J’envisage de divorcer mais ça m’est très difficile

Je sors d’une situation épouvantable, j’ai besoin d’en parler

J’ai dans mon bureau une femme qui présente des traces affreuses de morsures

Mon mari m’agresse sous forme de chantage

Ma fille a déjà appelé pour moi, j’ai décidé d’en finir

Je sombre dans la déprime

J’appelle pour une femme qui est dans un état de détresse inimaginable

Si le téléphone est raccroché c’est pour une raison ».

Eléonore Mercier – www.rue89.com – article proposé par Aude Du Sartz.

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89 (clic clic) :

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Leave a Reply